Dotation Jeune Agriculteur : Quid de la capacité professionnelle agricole ?

Dans le cadre d’une installation agricole, un porteur de projet peut bénéficier de la Dotation Jeune Agriculteur (DJA). Cette aide est cofinancée par le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) et les crédits du Ministère de l’Agriculture.

Pour y prétendre, il est obligatoire de répondre à certains critères, notamment être âgé de moins de 40 ans à la date de dépôt du dossier de demande d’aide, satisfaire à la condition de capacité professionnelle agricole et établir un plan d’entreprise sur 4 ans qui traduit l’élaboration d’un projet d’installation économiquement viable.

Au regard des aides, la capacité professionnelle est acquise dès lors que le porteur de projet est titulaire d’un diplôme agricole de niveau IV minimum (bac, BPREA, BTA, …) et que son PPP (Plan de Professionnalisation Personnalisé) est validé.

Pour les candidats n’ayant pas de diplôme leur conférant en partie la capacité professionnelle agricole, il existe des solutions mais elles doivent être anticipées.

En première intention, il est évidemment possible et conseillé de se former ou compléter sa formation. Pour cela, des diplômes agricoles de niveau IV, ou plus, de toutes spécialités sont accessibles à un public adulte et/ou en reconversion professionnelle, en présentiel en Ile-de-France ou à distance avec d’autres centres de formation.

Un porteur de projet peut également envisager, en amont de ses démarches à l’installation ou en parallèle, l’obtention d’un diplôme par Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) s’il possède au moins un an d’expérience déclarée. Tous les diplômes inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sont concernés.

Au même titre qu’une formation à distance ou en présentiel, une demande de VAE doit s’anticiper.

 

Pour plus d’informations, contactez votre Point Accueil Installation.

Seine-et-Marne : 01 64 79 30 54 – pai77@orange.fr

Autres départements d'IDF : 01 39 54 26 17 – pai@jaidf.fr